Comment créer un site de niche simple mais efficace ?

Comment créer un site de niche simple mais efficace ?

  • Le 6 juillet 2018

Un site de niche consiste en un petit site spécialisé dans une thématique bien précise. Cette thématique doit être à vocation commerciale car le but du site de niche est de générer des revenus passifs. Généralement, le trafic d’un site de niche provient des moteurs de recherche et ses revenus peuvent provenir de l’affiliation, de la publicité, de la vente de produits numériques, services…

Un exemple concret de site de niche

Arbre à chatBesoin d’un exemple ? Voici un site de niche dédié aux arbres à chat : www.arbre-chat.fr

Il s’agit à la fois d’un guide d’informations pratiques, avec des astuces, des conseils, mais aussi d’un comparatif où on retrouve les meilleurs arbres à chat du marché. Lorsqu’un visiteur commande l’un de ces produits, le webmaster touche une commission sous forme de % auprès de son partenaire.

En l’occurrence, Amazon est le partenaire sur arbre-chat.fr et la commission s’élève à 7 % sur cette catégorie de produit (cela peut aller de 3 à 10 % selon le type de produit vendu). Par exemple, si le client commande un arbre à chat à 100 €, l’affilié touchera une commission de 7 € sans avoir rien fait directement.

Cette marge de 7 % peut paraître faible pour un e-commerçant ou un dropshippeur, mais contrairement à ces deux derniers, les revenus du site de niche sont réellement passifs. Il n’y a pas de stock à gérer, d’expédition, de support client, de retour, etc. Les sites de niche, c’est : 0 frais, 0 contrainte, 0 limite.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

idée nicheCela ne veut pas dire que créer et populariser un site de niche est de tout repos.

Cela demande du savoir, et un investissement en temps et/ou argent (ce second point peut faire gagner pas mal de temps), et il y a pas mal de travail à fournir au lancement du projet : Trouver l’idée de niche parfaite, monter le site, créer et publier le contenu, optimiser le site pour le référencement et la conversion, trouver les bons produits à promotionner, travailler le netlinking (la partie la plus difficile/longue)…

Une fois que toutes ces tâches sont maîtrisées et que tout a été réalisé dans les règles de l’art, il n’y a plus qu’à attendre et à récolter les fruits de son travail. Je vois personnellement les sites de niche comme un investissement sur le moyen/long terme.

En général, les premiers résultats intéressants apparaissent au bout de plusieurs mois après le lancement du site de niche. C’est pourquoi, il faut s’armer de patience et il faut être persévérant, sans quoi le site de niche peut avoir des résultats (très) insuffisants.

Créer un site de niche simple mais efficace : le tutoriel

1. Comment choisir la bonne idée de niche ?

Avant de créer le site, la première étape consiste à trouver une excellente idée de niche. Et ce n’est pas si simple qu’il y parait 😉 Il va falloir réunir différents ingrédients indissociables : un nombre de recherches mensuelles important sur les moteurs de recherche (on va se focaliser uniquement sur Google qui est de loin le leader), une (très) faible concurrence pour se positionner naturellement dans les SERP (résultats de recherche), des produits/services qui se vendent bien en ligne, une commission intéressante et une niche evergreen.

recherche-mots-cles-secockpit

Pour rentrer un peu plus dans les détails, un nombre de recherches mensuelles important pourrait être idéalement plus de 10 000 pour le mot clé principal, sinon 5 000+ fera amplement l’affaire si la niche est prometteuse (par rapport aux autres éléments cités précédemment). Choisir une niche à faible compétitivité permettra de ranker plus facilement sur Google et ainsi d’avoir un trafic ciblé important. Pour savoir si une niche est compétitive, j’utilise essentiellement SECockpit et KWFinder.

Ensuite, pour savoir si un produit/service se vend bien en ligne, on peut notamment se baser sur le nombre d’avis disponibles. Enfin, une niche evergreen désigne un produit/service qui existe depuis longtemps et qui continuera d’exister à l’avenir, le plus longtemps possible. L’objectif d’une niche evergreen étant de ne pas avoir à revenir sur son site régulièrement pour le mettre à jour, mais aussi de profiter de résultats sur le long terme et éviter d’avoir un site obsolète rapidement.

2. Quel nom de domaine choisir ?

nom de domaine

Une fois qu’on a trouvé notre idée de niche, il va falloir trouver un nom de domaine adapté. Sachant que les noms de domaine en EMD (Exact Match Domain) bénéficie d’une plus-value SEO, on va idéalement partir sur un NDD = mot clé. L’exemple du site de niche cité en début d’article correspond parfaitement : on a un site de niche sur les arbres à chat, le nom de domaine correspond à arbre-chat.fr.

Si toutes les extensions de domaine intéressantes sont déjà prises (.com, .fr, .net…), on peut rajouter une particule au début du domaine telle que mon, ma, le ou la. Pour un site de niche basé sur les boîtes à pain, cela peut donner : www.maboiteapain.fr. On peut ainsi bénéficier d’une extension de domaine de qualité, ce qui est également privilégié par Google.

3. Où héberger son site de niche ?

Où héberger son site de niche

Le choix de l’hébergement web a aussi son importance. Il sera primordial d’opter pour une solution d’hébergement performante, rapide, toujours disponible, avec un support client réactif et professionnel, des solutions qui simplifient la vie (telles que cPanel, Installatron, Softaculous) et bien sûr des tarifs avantageux.

Pour avoir tester une bonne douzaine d’hébergements web, je vous recommande vivement les 3 suivants : Easy Hoster, SiteGround et Monarobase.

4. Comment créer son site de niche ?

créer son site de niche avec wordpressPlutôt que de s’embêter à coder son site de A à Z et de choisir une solution bancale, je vous propose de partir sur le CMS #1 : WordPress.

Les raisons de choisir WP sont bien trop nombreuses.

Une fois qu’on a choisi notre système de gestion de contenu, on va choisir un thème adapté.

Il va falloir opter pour un thème performant (rapide à charger), bien construit, facile à naviguer, agréable à parcourir, responsive, personnalisable, flexible et fiable.

Plusieurs éditeurs de thèmes apportent ces nombreux atouts au travers de leurs thèmes premium, dont notamment : mythemeshop, studiopress, thrive themes et elegant themes.

Il faudra par la suite choisir les plugins indispensables à son site de niche, voici mes incontournables :

  • Akismet Anti Spam : bloquer les spams
  • Amazon Affiliate for WordPress : le meilleur plugin d’affiliation Amazon
  • Contact Form 7 : formulaire de contact
  • Imagify : optimiser les images pour un chargement plus rapide
  • Pretty Links : personnaliser et tracker les liens affiliés
  • Q2W3 Fixed Widget : faire défiler un widget en sidebar
  • Really Simple SSL : forcer le HTTPS
  • SecuPress : sécuriser son site
  • Shortcode Ultimate : créer des boutons d’appel à l’action (entre autres)
  • The SEO Framework (+ Extension Manager) : plugin d’optimisation pour le référencement
  • WP Rocket : plugin de performance

Une fois que tout est installé et activé, il va falloir les configurer comme il faut. Une fois qu’on a la main, ça va très vite.

5. Créer le contenu et le mettre en forme

Créer le contenu et le mettre en formeC’est simple, votre site de niche doit être la référence en la matière. Vous devez créer un site hyper complet sur le sujet que vous avez choisi. Si vous avez des concurrents directs, faites mieux qu’eux.

N’hésitez pas à faire des pages à rallonge, des pages très longues et riches en contenus. Attention cependant à ne pas faire de contenus dupliqués ou de contenus inintéressants.

Si le contenu est barbant et suroptimisé, le lecteur s’en apercevra, et non seulement il ne commandera pas via votre site, mais il le quittera rapidement. Cela découlera sur un taux de rebond élevé et Google s’en apercevra rapidement (= déclassement dans les SERP).

Veillez donc à produire du contenu en quantité, mais aussi et surtout qualitatif. Abordez tous les sujets possibles sur votre niche et autour de votre niche.

Créer du contenu c’est bien, et c’est encore mieux quand il est bien mis en forme. Le contenu de votre site de niche doit être agréable à lire et à parcourir. Agrémentez votre contenu d’illustrations et de vidéos. Mettez en gras les éléments importants, organisez les pages et articles avec des sous-titres bien distincts. Si le contenu est long, mettez en place un sommaire, cela peut se faire de manière très simple grâce au plugin Table of Content Plus.

6. Optimiser son site de niche pour la conversion

conversion optimisation

Une fois qu’on a un site opérationnel, riche en contenu et performant, il va falloir l’optimiser comme il se doit pour la conversion. Cela va se traduire par des comparatifs, des boutons d’appel à l’action, la mise en avant de solutions pour régler des problèmes, besoins ou envies du quotidien.

Pourquoi donc s’embêter à faire cela ? Tout simplement car l’optimisation de son site de niche pour la conversion permet d’obtenir bien plus de passage à l’acte d’achat et donc de commissions. Parfois, le moindre optimisation en ajoutant un bouton CTA (call to action) au bon endroit permet de multiplier ses ventes, alors pourquoi s’en priver ?

Le copywriting joue aussi un rôle primordial pour conditionner le lecteur. S’il n’est pas dans une phase d’achat, il va falloir lui démontrer petit à petit que cette solution est la réponse à ses problèmes. Je vous invite à vous intéresser vivement à ces sujets passionnants que sont le copywriting et la conversion, ça vous servira pour l’ensemble de vos projets web !

On est bon ! (enfin presque)

Pole position sur GoogleLe tour est joué ! Vous avez un site de niche performant prêt à aller à la guerre, direction la pôle position de Google ! Enfin pour y arriver, il va falloir travailler votre netlinking (création de liens) et ça c’est une autre paire de manches 😉 Retenez juste que la qualité des liens prévaut sur la quantité. Un lien de qualité désigne un lien pertinent et contextuel obtenu sur un site apprécié de Google.

Un bon moyen de déterminer la qualité d’un site pour Google est d’utiliser un outil fournissant des metrics SEO pour chaque site. Cela peut être avec Majestic (mon outil favori), Ahrefs ou encore Moz.

Plus fiable encore : si un site ranke bien sur Google, ça veut dire qu’il lui donne beaucoup de valeur. Et pour savoir si un site ranke bien sur Google, il suffit d’utiliser un outil pratique comme Ranxplorer (le meilleur pour le marché français), Yooda InSight ou SemRush. Combinez les metrics SEO et le trafic d’un site est un très bon moyen de dénicher un spot de qualité.

Maintenant que vous avez une bonne vision sur ce qu’il faut faire pour créer un site de niche efficace, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! Gardez en tête que les résultats peuvent mettre du temps à arriver (quelques mois), alors ne découragez pas et gardez intacte votre motivation du début.

Si l’article vous a plu, partagez le sur vos réseaux, votre retour est aussi le bienvenu en commentaire, enfin si vous vous intéressez sérieusement à la création de sites de niche à succès en quantité, alors je vous invite à découvrir ma nouvelle formation dédiée aux sites de niche et à l’affiliation Amazon. Celle-ci vous permettra de te lancer plus facilement que jamais et de générer à terme des revenus complètement passifs !

Passionné de web et obsédé par les revenus passifs, j’ai vite trouvé mon bonheur avec les sites de niche alors que j’étais encore étudiant. Aujourd’hui encore (8 ans plus tard), je vis confortablement de mes sites et la flamme est toujours aussi vive avec 200+ sites à mon actif 🙂 Cette opportunité étant énorme et accessible à tous, je partage mes meilleurs conseils, astuces et expériences autour des sites de niche, au travers de mon blog pro Web & SEO, mes réseaux sociaux et surtout ma newsletter (vous pouvez vous abonner ici) !

0 Comments